Accueil > Productions scientifiques > Thèses soutenues > Thèses soutenues en 2018

Soutenance de thèse de Caillaud Alexis

par Valérie PLOUVIN - publié le , mis à jour le

Alexis Caillaud doctorant du LOG soutiendra sa thèse intitulé :
Dépôts organiques en milieu marin : les facteurs clés des bassins hémipélagiques - Le Mésozoïque du Bassin du Sud-Est de la France

Date : le 11 juin 2018 à 14h00

Lieu : dans l’amphithéâtre 13 du bâtiment SUP sur le campus Cité Scientifique de Villeneuve d’Ascq

Jury :
Directeurs de thèse :
- Nicolas Tribovillard
- Viviane Bout Roumazeilles

Rapporteurs :
- Philippe Martinez
- François Baudiin

Examinateurs :
- Jean Noël Ferry
- Armelle Riboulleau

Résumé :
L’objectif de ce travail est d’étudier la sédimentologie des dépôts organiques dans un bassin hémipélagique (séries mésozoïques du Bassin du S-E de la France) afin de comprendre les processus de transport et de préservation de la matière organique (MO), ainsi que sa distribution dans les différents cortèges sédimentaires. Les résultats démontrent qu’il n’y a pas de relation entre le cortège organique et la granulométrie de la fraction terrigène ou la minéralogie de la fraction argileuse. Des turbidites sont présentes dans un niveau organique particulier, mais elles n’ont pas acheminé de MO terrestre dans le bassin ; au contraire, elles ont eu un rôle négatif sur la préservation du contenu organique. De la MO terrestre est observée dans certains niveaux organiques, mais sans lien avec des dépôts gravitaires, signifiant donc que la MO terrestre peut être transportée vers le domaine marin distal sans nécessairement impliquer des processus gravitaires. Il n’y a pas de lien évident entre la nature de la MO et les cortèges de dépôts dans les séquences stratigraphiques de 3e ordre. L’apport majeur de ce travail concerne l’approche multi-facteurs de la sédimentologie de la MO en domaine marin. Pour une productivité primaire marine constamment faible à normale, il a été mis en avant le rôle de 3 facteurs clés pour la formation de dépôts organiques en bassin hémipélagique : le taux de sédimentation, la nature intrinsèque de la MO, et les conditions d’oxygénation du bassin. Les niveaux organiques les plus riches en MO sont les événements anoxiques globaux, démontrant que l’anoxie est le facteur permettant les plus fortes accumulations organiques dans ce type de bassin sédimentaire.