Accueil > A la une

Offre d’emploi : IE science/océanologie

par Valérie PLOUVIN - publié le , mis à jour le

CDD - CPER MARCO
Date d’embauche pressentie : 01/01/2019

Employeur  : Université de Lille

Lieu de rattachement  : Laboratoire LOG, Station Marine de Wimereux, Equipe DIVECOM

Responsable : François Schmitt

Profil affecté
IE science/océanologie pour application de techniques automatisées de fluorométrie active type FRRF et spectrophotométrie TRIOS pour l’étude de la physiologie du phytoplancton en Manche Orientale

Missions/Tâches affectées

Le ou la candidat(e) participera au déploiement en mer de deux types de matériels destinés à l’étude in situ de la physiologie des microalgues : un premier FRRF (Fast Repetition Rate fluorometer, Chelsea Ltg) de type profiler vertical dans la colonne d’eau (pourvu d’un spectroradiomètre type TRIOS câblé) et un second FRRF de type Act2 de laboratoire pour mesure en continu via une alimentation par pompe (du navire ou placée en sub-surface) les relations photosynthèse-énergie (RLC) du phytoplancton. Le ou la candidat(e) devra après une période de formation en interne, être autonome pour les sorties à la mer sur le navire Sépia II du CNRS (basé à Boulogne sur mer) qui seront programmées une ou deux fois (selon saison) par semaine de février à décembre 2019 (à noter que les conditions météo et le navire ne permettent pas les sorties régulières). Après chaque sorties, le ou la candidat(e) devra effectuer des mesures complémentaires au laboratoire (mesures des bruits de fond sur échantillons récoltés in situ et filtrés) et réaliser la maintenance des 2 appareils (extraction et gestion des données, rechargements des batteries et vérification du caractère opérationnel des protocoles de mesures multi-spectraux en lien avec la saison et la biomasse de microalgues). Ces appareils ne sont pas des sondes classiques, elles nécessitent une compréhension des protocoles (relatifs à la fluorescence active et la photosynthèse du phytoplancton) utilisés afin d’optimiser les mesures par réglages si besoin en mer lors des missions d’échantillonnage.
Il est à noter que le second FRRF Act2 de laboratoire est à mettre en service pour la 1ère fois sur le navire : un protocole de mesure en mer après pompage des échantillons à une profondeur donnée (à déterminer par une étude spécifique) sera à développer.
Enfin, le ou la candidat(e) participera entre les missions en mer aux analyses de données : établissement d’une base de données à partir des nouvelles campagnes et à partir des mesures déjà réalisées depuis 2017 sur six grandes campagnes océanographiques (de la Bretagne à la Mer Baltique, coll. F Lizon et F Artigas au consortium européen JericoNext programme UE H2020).
Ce travail fait partie intégrante du programme CPER MARCO, Axe 1 (Observation du milieu marin). Il est rattaché à l’Equipe 1 DIVECOM du Laboratoire d’Océanologie et Géoscience, UMR CNRS LOG 8187, basé à Wimereux.

Pour plus d’information, contacter F. Lizon ; 03 21 99 29 22 à la Station Marine de Wimereux (62930).

Candidat(e) à recruter : Formation BAC+5 en écologie marine/océanologie biologique, expérience en application de techniques spectrophotométriques et de fluorescence active type PAM (multi turn over, Walz Gmbh) ou FRRF (single turn over, Chelsea Ltg) souhaitée, ainsi qu’une relative résistance au travail en mer sur petit navire. Permis de conduire (voiture) souhaité.

Rémunération brute mensuelle chargée (Charges patronales et salariales comprises) : 2 500 (taux de charges 40,8 %)
Taux d’affectation à l’opération : 100 %
Nature du contrat : CDD