Accueil > Emplois/Thèse > Sujets de thèses ouverts à candidature pour 2019

Effets de microplastiques (pétro- et bio-sourcés) sur le microbiote des copépodes et des larves de poissons

par Valérie PLOUVIN - publié le

Universités de rattachement : ULCO, en cotutelle avec l’Université de Mons

Directeur de thèse : Sami Souissi (LOG ULILLE)
Co-encadrement : Rachid Amara, Sébastien Monchy

Résumé :
La problématique de l’impact des plastiques sur l’environnement est une préoccupation mondiale et qui touche plus particulièrement les milieux marins étant des réceptacles finaux de tous ces déchets.

Dans ce contexte d’actualité, les plastiques à base de matériaux bio-sourcés souvent issus de la biomasse et/ou des végétaux sont proposés comme solutions alternatives et plus durables aux plastiques pétro-sourcés. Nous pouvons supposer qu’une partie des objets à base de ces nouveaux matériaux finira sa course dans les milieux marins. Par conséquent, il est très important d’initier des programmes de recherche visant à étudier leur comportement dans le milieu marin et leur interaction avec la base des réseaux trophiques.

Le but de cette thèse interdisciplinaire et internationale est d’étudier expérimentalement les interactions complexes entre différents polymères de plastiques (issus du pétrole et de la biomasse) et le microbiome des copépodes. Son objectif est de quantifier la diversité des communautés microbiennes dans l’eau de mer, au niveau des MP et les copépodes (hôte naturel). En effet, des recherches récentes accordent de plus en plus de l’importance au microbiome des organismes vivants et de la possibilité que les copépodes puissent transmettre leur microbiome (contenant peu ou beaucoup de pathogènes) aux niveaux trophiques supérieurs.

Après la compréhension des interactions complexes entre MP, copépodes et bactéries, leur impact sera évalué au niveau des performances des copépodes mais également au niveau de larves de poissons.

Ce sujet de thèse est pleinement impliqué dans l’action dédiée aux microplastiques dans le CPER MARCO.